NC-16 Hentai|Yaoi|Yuri autorisé]
 

Partagez | 
 

 Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Ven 10 Mar - 14:24

Enfin !


J’adore Dorian, toutes ses réactions, toute sa surprise chaque fois qu’il découvre une nouvelle façon de recevoir du plaisir. J’adore voir son corps se cambré comme ça et sentir toute la frustration que les moments lents provoquent. Je ne suis pas trop fan de cette configuration, mais bon, cette fois, ça n’est pas non plus trop désagréable, je dirais même que j’apprécie ça.

Maintenant, je suis libre de profité de chaque mouvements en lui, de la douceur de sa peau humide. Ses gémissements, ses bruits et sa douceur me donne envie de le serré d’avantage, mais il me faudra être patient pour ça. En revanche, rien ne m’empêche de poursuivre et même de donner plus de profondeur à nos ébats alors que je le sens tout proche de l’explosion.

Relâche toi Dorian… ne te retient pas comme ça, laisse toi venir, je n’en désire pas plus.

J’ai poursuivit mes jeux de bouches, de mains, mes mouvements et mes murmures de ce prénom si mignon, jusqu’à ce qu’il se rende enfin, serrant son emprise sur ma personne et m’approchant plus encore des portes des cieux. Son plaisir c’est rependu sur le mur face a lui, et presque autant sur ma main, et le voilà reparti pour s’excuser…. Mais je n’ai pas envie d’entendre ça. J’ai donc prolongé son plaisir, lui laissant, profité du mien, disons que c’est a titre exceptionnel, je ne partage pas mes sensations avec n’importe qui.

Le lien ouvert, ne me restât plus qu’à profité et le laisser en faire autant. J’ai repris mes mouvements jusqu’à atteindre mes limites et me laisser aller en lui, soufflant son nom alors que je passais enfin les portes devant lesquelles il m’avait mené.

J’ai du attendre une longue minute avant de le quitter, le poussant à se tourner, et a s’assoir. Non seulement c’est fatiguant de rester debout, mais en plus, j’aime bien être sous l’eau a cet instant, et j’ai envie de profiter un peu. Lorsqu’il est installer dos au mur, je me mets tranquillement entre ses jambes et m’appuis sur lui en reprenant peu à peu ma respiration.

-Tu n’as pas à t’excuser …


Encore moins pour être venu alors que je m’occupais de toi. D’ailleurs j’y pense… je coupe le lien entre nous, doucement, juste pour lui laisser penser que les sentiments supplémentaires le quittent lentement. Je ne tiens pas à rester ouvert trop longtemps, d’autant que ça me force a libéré une partie de mon aura.

-Tu étais, parfais, Dorian.


Et je le pense, enfin un bon amant.

-Ça va …


Je sens que je vais revenir le voir. Je déteste avoir froid et j’ai put constater a quel point il pouvait tenir chaud.

-Mieux ?


Wouh ! Difficile de reprendre son souffle après ça, mais tellement génial que je ne vais pas m’en plaindre. Peut être même qu’après avoir mangé un truc et avoir pris un peu de repos, je vais le refaire plonger tête baisser dans une danse des plus agréables.


ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Ven 10 Mar - 20:33

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Alors que j’ai jouis, le mur en étant le témoin, je me sens redescendre lentement. Dan est toujours en moi et je gémis faiblement. J’ai posé ma main sur la sienne, entremêlant mes doigts aux siens. Je sens… Je ne sais pas trop ce que sais exactement. Ça me trouble quelques secondes avant que je ne comprenne. Ce que je sens, c’est Dan. Son propre plaisir, ses propres sensations. Je ne sais pas comment il s’y prend mais je suis submergé. Je serre un peu plus sa main et rejette la tête en arrière alors qu’il me prend avec profondeur.
Je sens que lui aussi arrive au terme de son voyage et je l’accueil avec un plaisir peu voilé, me laissant à bout de souffle, le cœur tapant avec ardeur. Il ne se retire pas tout de suite, il a besoin… Enfin nous avons besoin de récupérer un peu. Après une minute, il sortit de mon antre, me tournant avant de m’inviter à reprendre place au sol. C’est bienvenu, je me sens vider… Dans tous les sens du terme. L’eau de la douche a déjà rincé le mur depuis longtemps et je m’y appuis.

Dans viens s’installer entre mes jambes, son dos appuyer contre mon torse. Je ne ressens plus de problème à le sentir contre moi. Il me dit que je n’ai pas à m’excuser. Je fléchis une jambe appuyant mon bras dessus, l’autre se pose sur son bassin et je viens nicher mon visage dans son cou. Je ne réponds rien. Je ressens de moins en moins ses sensations, ça s’estompe doucement, me laissant seul. Mon cœur commence doucement à se calmer et je sens alors une certaine lourdeur s’installer en moi. Je crois que je suis fatigué…

- Je ne… le suis pas…

C’était qu’un murmure. De toute façon mes lèvres étaient suffisamment près de son oreille, je n’avais pas besoin d’hausser la voix. Je savais parfaitement que c’était son opinons et pas une généralité, mais je me trouvais tellement… Défaillant. Cela ne me laissait pas de marbre mais en même temps… Je me sentais bien.
Il s’inquiéta de savoir si j’allais mieux et j’eus un sourire ainsi qu’un léger rire. J’avais toujours un peu du mal à encaisser ce que nous venions de faire et même de refaire. Ce que je venais de vivre. Mais je ne sombrais plus dans le rejet complet et l’auto-révulsion…

- Je n’ai jamais pris d’aussi longue et …

Je marquais une pause pour vraiment mesurer le terme que j’allais choisir.

- Agréable douche…

Ma main glissa de sa hanche pour venir retrouver la sienne et la caresser avec douceur, jouant avec ses doigts. Je me sentis de nouveau rougir sur ce que j’allais dire. Je lâchais un léger soupir avant de quitter son cou et de m’appuyer pleinement contre le mur, fixant le plafond. L’eau venant inonder mon visage, je fermais quelqu’un instant les yeux.

- J’ai aimé ce que tu… Ce que nous avons fait… Dan, mais…

Une fois encore, le choix des mots me semblait d’une grande importance. J’avais sans doute peur de le blesser ou quelque chose comme ça. Alors que ce n’était pas du tout mon but, au contraire, je cherchais juste à lui faire comprendre mon ressentis… Chose qui ne m’avaient jamais semblé nécessaire de toute ma vie… Je me raclais la gorge, m’empourprant d’avantage si cela pouvait encore être possible.

- J’ai plus apprécié être en toi…

Je fixais toujours le plafond, lui trouvant un intérêt tout nouveau. C’est ce moment que choisit mon corps pour me rappeler à l’ordre. En effet, mon estomac produisit un son de protestation qui me fit baisser la tête, un peu surprit.

- Oh… Hm… Est-ce que tu as faim ? Je crois qu’il est nécessaire pour moi d’apporter des nutriments à mon corps afin qu’il puisse garder ses fonctions motrices et vitales optimales…

Et je trouvais ça particulièrement déplacer de manger en présence d’une autre personne sans rien lui proposer pour qu’il puisse se sustenté lui-même. Bien que mon ventre crie famine, je n’avais pas la réelle envie de me lever tout de suite. J’avais ce petit ours tout mignon contre moi et si je n’avais pas faim, je serais très bien à cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Sam 11 Mar - 12:04

Enfin !


Il ne l’est pas…

-Personne ne l’est.


Et si personne ne l’est, tout le monde l’est, c’est aussi tordu que ça. Rien n’est plus facile que de dire a quelqu’un qu’il est parfait, ça ne change rien, il est simplement comme il est, et puis j’aime bien ça.

-Alors tu as encore beaucoup à découvrir.


Genre les bains, je sens que je vais beaucoup m’amuser avec mon nouveau jouet. Je ne le laisserais plus fuir, pas tant qu’il m’amuse encore. Enfin, ça me laisse quand même un sourire amuser, une longue et agréable douche… ça va me faire du bien. Son soupire dans mon cou fit partir un frisson sur ma peau, qui se glissât vers mon dos pour s’éteindre dans mon bassin… ça va redevenir « agréable », s’il me provoque, je vais reprendre des forces et repartir pour un tour.

-Mais ?


Non… tu regrettes déjà ? J’ai quand même donné de ma personne pour que ça ne sois pas le cas … j’aimerais beaucoup que tu t’abstiennes de ruiner mes efforts… t’es pas casser, t’es juste une créature a émotion, sert a rien de le nier.

Ah bah celle là, je l’avais pas vu venir. Moi qui avait ramené mon regard a lui, tournant la tête pour l’observer, je ne pouvais qu’apprécier le rouge de son visage et … ses dires...cool, j’adore l’idée.

-Ça tombe bien, je n’aime pas trop quand la situation est inversée.


Bien sur, je prends soin de lui répondre avec douceur, je ne voudrais pas le braqué ou lui faire peur, j’ai presque l’impression de pouvoir le brisé rien qu’avec mes mots. Moment très agréable, calme, délicat, et d’un coup, le ventre qui joue a la secrétaire a son tour.

J’ai quand même doucement ris en glissant ma main dans la sienne.

-Dis simplement : « on va manger un morceau ? »


Avec toute la suite, j’ai presque l’impression de revenir en cours. Et inutile de se le demander, oui ça m’est aussi arrivé de « jouer a touche pipi » avec mes profs… mais s’était pas forcement des plus intéressants.

-On se lave, et on va manger.


Parce que l’air de rien, il vaut mieux se nettoyer un peu. Je me suis donc lever doucement et lui ai tendu la main pour l’invité à en faire autant, puis, je lui ai fais découvrir un des autres plaisirs de la douche a deux. Je l’ai moi-même lavé, tout en sensualité et en douceur. Je l’ai rincé avec beaucoup d’application, lui laissant le chois de faire de même ou non, puis, nous sommes sortis et je me suis sécher.

-Tu as des fruits et légumes chez toi ?


J’aurais put prévoir, mais je n’y ai pas réellement pensé.


ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Dim 12 Mar - 10:27

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Effectivement, je m’apercevais maintenant que personne ne pouvait l’être. Moi qui pensais que nous autres Luminospho ne pouvions avoir de défauts car notre venue au monde était déduite d’un calcul précis. J’avais mes propres failles et je savais maintenant qu’il était possible par un tiers de les exploiter.
Beaucoup à découvrir… J’avais également cette impression. Est-ce qu’il serait celui qui me guiderait sur cette découverte ? Je n’en savais rien…
J’ai vu sa peau frissonner alors que le souffle de mon soupir le caressait Après m’être lancé une première fois et buté sur une hésitation, il m’invita à poursuivre, ce que je fis après avoir défini mon choix sur les mots à appropriés.
Il s’est tourné vers moi pour me regarder, il a l’air surprit. Est-ce que j’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Il me répond alors de sa voix douce qu’il n’aime pas trop quand la situation est inversée. J’en déduis donc qu’il préfère me subir. Ca me rassure et… J’en suis content… Un petit sourire nait sur mes lèvres alors que je baisse mon regard vert sur le sien. Je suis flatter que malgré le fait qu’il n’apprécie guère, il est pris sur lui pour me montrer ce que c’était. Ça peut paraitre stupide, mais ça à une certaine importance à mes yeux.

Mon corps c’est alors rappeler à mon bon souvenir, protestant de manière sonore. Dan rit avant de me dire de simplement lui proposer d’aller manger. Je crois que j’utilise des termes un peu trop… scientifiques pour définir la situation. Cette façon de parler est proche de celle que nous utilisons dans mon monde, et à ce moment-là, je me sentais tellement bien que je n’ai pas vraiment réfléchis. J’hochais la tête à son programme. Oui en effet, la fonction principale d’une douche était tout de même de s’y laver…

- D’accord

Dan s’est lever et me tendit la main pour que je puisse en faire autant. Je la lui saisis et me remettait en position verticale. Il s’est emparer d’un des produits avant de le faire mousser et de venir l’étaler sur moi. Ses mains parcourraient ma peau dans le but de me laver et je frissonnais. Je le regardais faire, me délectant de son toucher. Il me rinça ensuite avec application, chassant toute la mousse avant de reprendre de nouveau le produit. Il me regarda avec un air interrogateur et je lui pris le flacon des mains, imitant les gestes qu’il avait eu à mon égard. Je le lavais à mon tour, promenant mes doigts partout. Je m’aperçus que j’étais même venue me coller un peu trop à lui et que j’avais de nouveau de la mousse sur moi. Je le rinçais, posant une main sur sa joue pour retirer un peu de savon et me penchant pour venir gouter ses lèvres. C’était doux et très sensuel et ça me plaisait. Je lui souris avant de quitter la douche. Je lui donnais une serviette propre, en passant une sur mon corps pour enlever le plus gros de l’eau. Après quoi je la passais autour de ma taille et retournait dans la chambre. Je ramassais mes lunettes et les remit en place. J’étais heureux de retrouver le spectre lumineux et les couleurs qu’il faisait naitre. Je passais une main dans mes cheveux mouiller et prenait un boxer dans ma commode que j’enfilais. Après quoi je passais un pantalon et une chemise que je laissais ouverte afin de laisser à ma peau le temps de finir de sécher.
Je revenais dans la salle de bain afin d’y pendre ma serviette et de mettre mes autres vêtements dans le panier à linge quand Dan m’interrogea sur le contenu de mon frigidaire…

- Bien sûr.

Il en trouverait c’était une certitude. J’appréciais particulièrement les tomates, le melon et la mangue… Surtout ce dernier fruit en particulier. J’avais également des morceaux d’ananas dans une boite et une salade dans le bac à légumes. En revanche je doutais que leur qualité n’égale celle des fruits qu’il utilisait pour son jus de fruits… Je l’invitais donc à venir regarder par lui-même.

- Si ça ne te conviens pas, je peux sortir pour en racheter…

Mon réfrigérateur était rempli de tout un tas de trucs. Je n’avais toujours pas l’habitude de trouver de la nourriture comme ça. Alors quand j’avais mis les pieds pour la première fois dans un supermarché, j’avais un peu acheté tout et n’importe quoi. Goutant à chaque aliment. Je n’avais aucune notion de cuisine, je me contentais de lire ce qu’il était inscrit sur l’emballage et de suivre scrupuleusement les consignes à la lettre. Ce qui donnait parfois un résulta étrange. Ce qui me lassa rapidement et je m’étais donc un peu tourner vers des livres de cuisine, des blogs, des sites. Et j’avais appris à faire tout un tas de petits plats relativement bon. Ce qui était bien plus agréable.
Je laissais à Dan le choix avant de jeter mon dévolu sur un sachet de trois poivrons. Un plat rapide, poivron à l’andalouse. Je pris également le chorizo et me retournais vers le plan de travail. J’enlevais l’emballage et me saisit d’un couteau après avoir lavé les légumes. Je fis tourner le couteau dans ma main avec agilité et commençait à le découper. Je fronçais les sourcils et tendit la main pour effleurer la crédence au-dessus du plan. Un livre de recette de cuisine numérique apparut et j’en tournais les pages pour retrouver celle qui m’intéressait.

- Veux-tu que je te prépare quelque chose en particulier ?

Je lui citais quelques recettes ne comprenant que des fruits ou des légumes. C’était ce qu’il m’avait demandé et par conséquent je prenais en compte son choix. Je tournais mon regard vers lui attendant une réponse de sa part.  
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Lun 13 Mar - 0:11

Enfin !


Il c’est laisser sagement faire lorsque j’ai commencé à le laver, a découvrir son corps, sa peau, sa douceur… j’ai continué tranquillement, sans qu’il ne s’en plaigne ou tente quoi que ce soit, j’ai même put le rincer avant qu’il ne se décide à se mettre a l’œuvre. J’ai déjà pris des douches coquines… et celle là n’as rien de sage, il a cette façon bien a lui de me toucher, de parcourir tout mon être, semant la mousse sur moi comme je l’ai fait pour lui et se regard si adorable qui ne me quitte jamais… je pourrais glisser de nouveau, c’est très, très tentant.

Pas le temps de me rincer, ou pas l’envie, peu importe, il vint se glisser contre moi et captura mes lèvres, me laissant un sourire tendre et amuser. Nous avons fini par sortir et nous sécher, puis, direction la chambre. Pas envie de m’habiller complètement, je ne suis pas du genre pudique, j’ai juste remis mon pantalon, je fouinerais pour lui piqué un des siens plus tard.

Mes cheveux sont toujours humides, je les laisse donc libre, ils finiront de sécher tranquillement.

-Tant mieux.


J’ai besoin de manger et, même si j’aurais put me servir de ma magie pour me créé des fruits avec la plante transformée, je préfèrerais quand même les fruits déjà prêts, je suis un peu fatigué là. J’ai ouvert son frigidaire, et ais souris en voyant une mangue.

- Tu plaisantes, pas question de te laisser fuir…


J’ai refermé le frigo, et suis venu passer mes mains sur ses hanches, le ramenant doucement contre moi.

-Je te tiens… je te garde…


J’ai déposé un baiser dans son cou, et suis retourner au frigo.

-Ça ira merci, je vais te voler ta mangue.


J’ai pris le fruit et ai souris a mon doux amant du moment, venant prendre un couteau dans un tirroir, puis j’ai commencer a découper le petit gouter, prenant soin de lui en laisser un peu, j’ai envie de partager avec lui.

-Parle moi de ton monde.



ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Lun 13 Mar - 18:22

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Il avait la tête dans l’appareil à la recherche de quelque chose qui lui conviendrait à manger. Je lui avais proposé d’aller éventuellement lui chercher autre chose si cela ne lui plaisait pas. Ce à quoi il refusa catégoriquement, déclarant qu’il ne me laisserait pas fuir. Sa main passa sur mes hanches et je baissais les yeux sur lui. Il m’avait légèrement attiré à lui, son corps frôlant le mien. Je n’eus pas le temps de dire quelque chose que ses lèvres se posèrent dans mon cou. Je frissonnais avec délice. Un sourire aux lèvres. Après quoi il retourna au frigo. Je tournais les yeux au moment où il s’y trouvait penché. Et bien… Je dois avouer que ce ne fut pas désagréable comme vision. Je revenais à mes poivrons que je faisais dorer dans ma poêle.

- Je ne me serais pas enfui, Dan.

D’autant plus qu’il était chez moi et que j’aurais forcement fini par revenir ici. Sa seconde déclaration me laissait un peu perplexe. Je fronçais les sourcils. Ca me plaisais, je crois, qu’il veuille me garder. Après tout, moi-même je n’avais pas l’intention de le laisser maintenant. Je découpais le chorizo que je venais ajouter aux poivrons. Je ne soulignais pas qu’il ne volait rien étant donné que je la lui donnais bien volontiers. Je crois qu’il en était parfaitement conscient et que ce n’était qu’une façon de s’exprimer. Je lui souris un peu rouge d’avoir maté sans scrupule ses formes. J’ajoutais les épices et les autres ingrédients qui viendraient relever le gout de tout ça quand le blond me posa une question.

Question qui me laissa un peu en suspens. Je fixais le contenu de la poêle, plongé dans une intense réflexion. J’avais bien sentis tout à l’heure que Dan n’était pas un humain lambda, cependant… Je n’avais rien déclaré qui puisse lui laisser entendre que je n’appartenais pas à ce monde. Je diminuais le feu et me tournais vers lui alors qu’il découpait le fruit.

- Je n’ai pas dit que je n’étais pas un natif de ce monde… Comment le sais-tu ?

Je n’avais rien de menaçant. Ma voix était douce et posée. J’étais simplement curieux. Je sais bien que répondre à une question par une autre question n’est pas des plus poli, mais à cet instant… C’était tout à fait secondaire. Si il avait pu le comprendre, d’autres le pourraient également. Et ce n’était pas quelque chose que je souhaitais.
Mon repas mijotait tranquillement et dans quelque minute je pourrai passer à table. Je regardais ses gestes. Ça ne me dérangeais pas de lui parler de ma dimension. J’avais l’intuition qu’il ne serait pas ce genre de personne à aller l’ébruiter à tort et à travers. Et puis, je me disais que si je m’ouvrais un peu peut-être en ferait-il de même… J’avais envie de le connaitre mieux. En dehors de son physique. Il était doux et sensible. Il semblait toujours joyeux. Je le scrutais, observant sa silhouette fine que son seul pantalon venait souligner. La pâleur de sa peau. Le léger creux de ses reins… Je fini par détourner le regard, soupirant avant remontant mes lunettes. Je coupais la source de chaleur avant d’ouvrir un placard et de prendre une assiette et un verre que j’allais poser sur la table derrière moi. Je revenais prendre des couverts et après avoir encore jeté un œil à Dan, je pris un second verre ainsi que la bouteille de jus de fruits qu’il m’avait apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Lun 13 Mar - 23:48

Enfin !


Tiens, il apprécie déjà mes baisés et ses frissons… hum ses frissons… je pourrais continuer juste pour le faire frissonner encore et encore et glisser de nouveau vers … ver n’importe quel surface assez solide pour soutenir des coups de reins.

-Façon de parlé Dorian.


Ouaip, tu n’es pas d’ici, ça se sent, même sens lire tes pensées je pourrais m’en douté.

-Ça veut dire que pour une période encore indéfinie, tu resteras avec moi, ici.


Et que je compte bien en profiter pour rouler dans tous les sens avec toi au dessus.

Rien de ce que j’avais dit n’était gaffe, je savais parfaitement le risque que j’encourais a poser ma question. L’aleph s’intéresse à moi pour ma capacité a me soigner avec les plantes, et a contrôler la nature, il me suffit d’une pilule pour que mon corps se soigne, même si la blessure est profonde. Ils n’ont pas grand intérêt pour mes autres dons.

-Tu sais comment je le sais.


Enfin, disons plutôt que c’est l’ensemble qui les intéresser, pas le détail. Je continuais tranquillement mon découpage.

-Tu l’as sentis tout à l’heure.


La seule chose qui pourrait m’ennuyer, c’est qu’il prenne mal le fait que j’ai écouté ses pensées… mais je n’ai pas tout écouté, je me suis contenter de m’assuré qu’il n’était pas un danger immédiat, je n’ai même pas enquêté sur lui alors… bref, qui vivra….

-Je suis capable de percevoir tes songes, et tes émotions, comme je peux t’offrir les miennes. Et tu n’es pas protéger contre ça.


Certains le sont, en général, j’évite de trop m’en approcher, trop dangereux, je n’ai plus aucune confiance en le « facteur risque » qu’on peut trouver chez n’importe quel inconnu.

-Je me protège grâce à ça.


Mon bras gauche me fait mal, mais je ne réagis pas, je préfère n’en rien montrer. J’ai posé le couteau que je tenais dans ma main … pas tous les jours pratique d’être gaucher… Mais bon, pas trop grave, j’ai quand même fini de couper alors ça reste discret.

-Je suis désolé, je ne regrette pas, mais je ne veux pas te blesser, ou que tu te sentes … je ne sais pas trop, espionner ou quelque chose du genre.


Drew l’avait très mal pris… il m’a envoyé pété… et Nael m’a filer un de ces mal de crane…

-J’ai du mal à …


J’ai mis les morceaux de mangues dans deux petites assiettes et en ai posé une devant lui, l’autre devant moi. Je sais qu’il adore ça, alors…

-Accorder ma confiance…


Même si on ne dirait pas, je suis le plus prudent des membres de notre clan. J'ai été ramener le couteau a l'évier, passant la main sur mon avant bras avant de revenir m’asseoir... pas put l’empêcher s'était un réflexe.


ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Mar 14 Mar - 21:06

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Oh… Alors ça aussi c’était une façon de parler… J’étais parfois un peu perdu…ça m’amusa un peu qu’il déclare que c’était moi qui resterai ici avec lui… Il était chez moi alors c’était plutôt lui qui restait avec moi. J’eus un sourire vraiment amusé à cette réflexion d’ailleurs.
J’étais redevenu plus sérieux à sa question. Question que j’avais détournée par une autre. Il me répondit que je le savais déjà. Que je l’avais senti. Il n’avait pas tort. Cependant, s’en douter et l’entendre de sa bouche était relativement diffèrent pour moi. Je fronçais les sourcils alors que je revenais me saisir de mon ustensile et déposer un peu de ma préparation dans mon assiette. J’allais la reposer alors qu’il me révélait qu’il pouvait saisir mes songes, mes émotions, mais qu’il pouvait m’offrit les siens également. C’est ça que j’avais sentis. J’avais trouvé ça extraordinaire. Non je n’étais en effet pas protéger contre ça. Je restais quelque instant près de lui, fixant la queue de la poêle que je n’avais pas lâché alors que je l’avais reposé.
Ce n’était pas rien… Ce n’était pas anodin de savoir que depuis le début, il savait tout ce qui m’étais passé par la tête. Ça avait dû lui sembler bien facile… Peut-être risible…
Il ajouta qu’il se protégeait grâce à ça… Je fermais les yeux, me pinçant le nez. J’oubliais où je me trouvais…  Comment les êtres de ce monde vivaient et se comportaient les uns envers les autres… Il posa son couteau et je perçu un léger tremblement dans ce geste. Je fronçais les sourcils avant de retourner à la table. Je tirais la chaise et m’installait devant mon plat. Plat que je fixais sans le voir.

Il s’excusa, avouant qu’il ne regrettait pas pour autant. Il déposa une assiette pour lui et une pour moi. Avant d’aller reposer le couteau. Je le regardais, l’observant avec attention. Je lâchais un léger un soupir. Est-ce… Est-ce que je devais parler, où penser suffirait… Je me passais une main sur la partie inférieure de mon visage, reposant les yeux sur les morceaux de mangue qu’il avait préparé. Bien sûr… Il devait savoir que j’aimais ça… Ca me fit sourire.
Je me relevais finalement, retournant au plan de travail que j’avais quitté plus tôt. Je m’appuyais dessus avec mes deux mains, faisant remonter mes épaules. Pourquoi j’étais revenu là déjà ? Ah oui le poivre… Je tendis la main avant de me raviser et de revenir vers Dan.

Je glissais une main sur sa nuque qui descendit sur son épaule jusqu’à son bras qu’il se tenait. Je lui retirais sa main qui me révéla le joli dessin qu’elle cachait. Je l’avais déjà remarqué mais je savais que dans ce monde, c’était normal de se dessiné sur la peau. Je n’avais pas vraiment prit le temps jusque-là de le regarder, ce que je faisais à présent. Il n’était pas là pour décorer, mais pour masquer les marques sur sa peau. Je fronçais les sourcils.

- Comme tu le sais… Je ne viens pas d’ici… La d’où je viens…

Je soupirais, passant délicatement mes doigts sur sa peau, traçant les pétales de cette fleur particulière.

- Il n’y a pas de… méchanceté gratuite… Pas de violence… Pas de guerre ni de haine…

Je lui parlais un peu de mon monde. De comment nous venions au monde. De notre éducation. De nos fonctions. Pas d’argents. Chaque personne travail pour la communauté. Le respect de toute vie… Mais aussi la lumière. Cette lumière mère de tout. Celle sans qui notre existence ne serait tout simplement pas… J’avais la voix douce et posée, avec un peu de mélancolie. Je relevais les yeux sur lui.

- Je ne suis pas blesser Dan… Je peux comprendre ton geste…

Je pris un morceau de mangue dans son assiette et le glissait entre ses lèvres. Il n’y avait pas touché. Je ne lui aurais pas fait de mal… Je ne suis pas humain. Je ne vais pas attaquer quelqu’un juste comme ça.

- Pour ce qui est de la confiance… Je pense que dans ce monde, elle doit être méritée.

Je le regardais. Je fini par me relever déposant un baiser sur son épaule au passage. Certes l’idée de savoir qu’il pouvait… C’était assez dérangeant, je devais bien l’avouer, mais tout comme je passais mon temps à détourner la lumière de moi pour masquer mes armes, lui avait ça pour se défendre. Je repris ma place devant mon assiette.

- Est-ce que ce que j’ai ressenti tout à l’heure… Je veux dire, ce que tu m’as laissé ressentir de toi… C’est ainsi que tu perçois mes émotions ?

Emotions… Rien que ce mot était étrange dans ma bouche. Je ne faisais pas allusion à la marque que son tatouage camouflait. S’il souhaitait en parler, il le ferait. Surement quand j’aurai acquis sa confiance. Je souriais en me disant que finalement… J’en parlais… Qu’il le percevrait sans doute. Ce n’était pas simple en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Mer 15 Mar - 12:45

Enfin !


Je savais que ça aurait du mal à passer, ça a eut du mal à passer a chaque fois. Et encore, je le trouve soft, il s’arrête simplement et ne cherche pas à s’énerver plus que de raison, il ne me reproche pas de m’être servit de ce don pour le contrôler et le forcer à venir se nicher dans mes bras. Réaction que je trouve bien ridicule quand même, comme si j’avais besoin de ça pour coucher avec qui je veux. Je m’en sers uniquement pour me défendre face aux agents, je n’ai aucune raison de donner envie a qui que ce soit, il y a temps de gays refoulés ou non dans nos rues, et le plus amusant dans ce jeu, c’est bien la chasse, parce que la capture n’est que plaisir, mais il marque aussi la fin de la période séduction, enfin, en général.

-Je sais à quoi tu penses.


Ça s’était peut être pas le bon terme.

-Pas besoin de magie pour ça tu sais.


Tu es comme tout le monde, tu es choqué et tu te pose mille questions dont les réponses ne te viennent pas…

-Tu de demande si je m’en suis servit pour te séduire, ou pire.

Pourtant, tu ne t’énerve pas, ton corps n’est pas crispé, tes yeux n’ont rien d’assassins…

-Mais la réponse est non.


Est-ce qu’il vient de, de sourire ?

Colère ? Interrogation ? Amusement ? Agacement ?

A quoi penses-tu mon cher Dorian…

Je ne veux pas écouter, je ne le fais que quand c’est nécessaire, dès que je sais ce que je risque ou non, j’arrête, et j’ai toujours la possibilité de me défendre grâce a ça… mais là … j’ai envie de savoir, et je me fais violence pour ne pas écouter.

Alors celle là, je ne l’avais pas attendu, il est juste venu vers moi, et c’est mis à caresser mon cou. J’aurais aimé que ça s’arrête là, vraiment, parce que la suite... tous les muscles de mon bras se sont tendu, me tirant une légère grimace. Personne ne touchait mon bras, personne. J’en perdis d’ailleurs le contrôle sur mon aura, libérant une partie d’elle sans même y pensé. Ça pourrait ne pas paraitre grave, mais le simple contact avec la plante restée toute à coté, donnait à celle-ci de nouvelles couleurs, et une vigueur toute neuve, la laissant redressée sur elle-même, et faisant pousser de nouvelles pousses sur elle.

Enfin, tant qu’il restait concentré sur moi, il ne devrait pas le voir, ça m’arrangeait, et pas trop en même temps.

-Tu n’es pas tombé dans le bon monde, alors.


Avais-je soufflé entre mes dents, la mâchoire légèrement serrée. Si Drew te voyais, lui ou Savem, je doute que tu garderais ta main bien longtemps. J’ai beau sentir toute ta douceur, toute ton envie de m’être agréable, ce contact est le pire que tu pouvais m’offrir.

J’ai juste fini par retiré mon bras, essayant de calmé l’incendie qu’il venait d’allumer, serrant la main pour la relâcher après coup, en l’écoutant parler d’un monde ou j’aurais put vivre sans la moindre envie d’en partir… enfin, si on met le manque de sexe de coté.

Mes yeux se sont posés sur la mangue qu’il venait glisser entre mes lèvres, avec toute sa douceur… je pourrais l’allonger sur la table et manger sur lui directement, ça ne me dérangerait pas beaucoup. Il était en droit de s’énerver, de bouder, il aurait put crier ou me demander de partir mais rien, il s’était contenter … d’une caresse terriblement douce et douloureuse à la fois, et de quelques mots pour me rassuré… enfin, essayer.

Je l’ai légèrement retenu, pendant qu’il se relevait, et ai déposé un baiser au coin de ses lèvres … Dorian ne devrait pas être si adorable, ça me donne juste envie de glisser de nouveau vers … le plan de travail, c’est solide et particulièrement plaisant.

-Je suppose que tout est plus facile dans ton monde.


J’ai continué de l’observer alors qu’il revenait s’assoir et son visage m’en dit bien plus que ses mots sur ses questions.

-Je contrôle mon don.


Enfin, en général…Ce qui m’est fort utile.

-Je suppose que tu mérite de comprendre. J’ai ces dons depuis que je suis enfant, j’ai du apprendre à me protéger d’eux, alors, j’ai entrainé ma concentration. Maintenant, je sais le maintenir en sommeil, mais cela me demande tout de même un minimum de concentration.


S’était difficile a l’époque et pendant mon … séjour… à l’aleph, s’était impossible.

-Aujourd’hui c’est devenu presque naturel pour moi, je le fais sans y pensé, comme toi quand tu respires. Même si parfois, je baisse la garde et qu’il ressort, il ne le fait jamais pleinement.


Je pense qu’à pleine puissance, ils pourraient me tuer.

-Donc, pour répondre à la question que tu te pose depuis que tu le sais, non, je n’entends pas toutes tes pensées, pas en permanence, tu es seul dans ta tête depuis que j’ai remonté les barrières et fermé la porte du réfrigérateur.


J’ai tendu la main doucement et l’ai posée sur la sienne, je n’en ai pas besoin, mais je veux qu’il comprenne que ce qu’il va percevoir ne viens pas de lui. Ça ne viendra pas de moi non plus d’ailleurs, j’ai encore une sensation d’électricité qui parcours tout mon bras… je préfère éviter de montré mes faiblesses. Du coup, je lui fais doucement percevoir les pensées de la personne qui vit en dessous de chez lui, ses pensée et es sentiments.

*Je me demande quel goût ça a la pâtée pour chat. Si je goutais, est ce je risquerais d’être découvert a cause de mon haleine ? Faudrait que je me lave les dents, surtout que la fille d’en face est mignonne, je ne veux pas qu’elle me prenne pour un porc mais …. Je ne saurais jamais si je n’essaye pas*


Je m’attendais pas moi-même a ce genre de choses alors j’avoue avoir rigolé, surtout que je le sens persuader, puis inquiet, puis vraiment intrigué… c’est rigolo.

-Je sais que c’est un peu flou pour connaitre la nature d’une émotion.


Surtout au début.

-Mais avec le temps, on fini par comprendre a quoi corresponds quoi.



ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Mar 21 Mar - 19:01

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Me séduire… Ce mot me semlbait tellement étrange. Il n’avait pas vraiment de signification. Enfin si… Mais… Bref… Non je ne pensais pas qu’il s’en était servi. Ou peut-être que si… Enfin dans tous les cas, j’avais plongé de moi-même non ? Il ne m’avait forcé à rien. Même si il s’était servi de son don pour me plaire, si je n’en avais pas eu envie, il aurait pu retourner mon cerveau autant qu’il le voulait, ça n’aurait rien changé. Je secouais faiblement la tête. C’était dérangeant en un sens. Mais je ne l’accusais de rien. Enfin… D’être trop mignon peut-être…

J’émis un faible rire. J’avais sentis que mes caresses ne lui plaisaient pas. Il ne souhaitait peut-être plus mon contact… Pas tombé dans le bon monde… C’est sur… Mais on ne savait jamais ou l’on tombait… Ça n’avait que peu d’importance. Nous emmagasinons des données et on rentrait. Enfin… En temps normal… Je n’aurai pas dû rester plusieurs années de ce temps dans ce monde… Il a fini par retirer son bras. J’ai froncé les sourcils alors que je sentais une étrange douleur. Je lui murmurais des excuses. Il valait peut-être mieux que je reprenne de la distance. J’avais tout de même glissé un morceau de mangue entre ses lèvres. Je m’étais relevé, ne pouvant résister à l’envie de poser mes lèvres sur son épaule. Prendre de la distance… A partir de maintenant alors, après ce dernier baiser… Il m’avait retenu, ses lèvres se posant à la commissure des miennes. J’avoue qu’il m’avais un peu perdu. Je ne savais plus vraiment si il acceptait que je le touche ou non… J’ai vraiment du mal avec les relations physique…

- Ça l’est… Surtout quand on vient de là-bas…

Si lui débarquait dans mon monde. Il serait sans doute complètement largué. Tout comme je l’ai été ici. Je le suis encore pas mal d’ailleurs. Je suis trop rigide. Mais je ne veux pas m’adapter à un monde que je vais quitter. C’est une perte de temps. Je pris enfin un bouché de ce qui se trouvait dans mon assiette. Mon organisme avait besoin d’un apport calorique. Je mâchais et constatais que ce n’était pas assez poivrer… Je ne l’avais pas pris… Je m’étais plutôt focaliser sur Dan. Il m’affirma contrôler son don. Il m’apporta de nouvelles informations. Se protéger d’ « eux » ? Des humains ? Surement… Qui d’autre. Quand on savait la violence dont cette race était capable sans véritable raison. Je le regardais avec attention. Cela n’avait pas dû être facile pour lui… L’apprentissage d’un don pouvait être compliqué et se révéler dangereux. J’avais abimé ma vue en maitrisant le mien… Il insista sur le fait qu’il n’entendait pas ce que je pensais. Enfin plus depuis qu’il avait refermé le réfrigérateur. C’était assez récent en fait. Mais je comprenais mieux comment il devinait ce qui me plaisait. Je replongeais dans mon assiette, un léger sourire sur le visage quand sa main vint se poser sur la mienne. Je relevais les yeux sur lui, relativement étonné, quand ça s’insinua en moi. Je fixais Dan, perplexe.

Je ressentais et entendais les sentiments et les pensées d’une personne. Ce n’était pas Dan bien sûr. Et quand la voix avait retentit, je l’ai reconnu comme étant celle de l’humain qui vivait sous mon appartement, à l’étage inférieur. Je clignais plusieurs fois des yeux. Dan rigola et franchement… Je ne savais pas pourquoi. Les pensées de cet homme en plus d’être parfaitement étranges étaient complétement absurde. Pourquoi voulait-il manger de la nourriture pour chat. Si c’était pour chat, c’est que ça avait une raison de l’être. Et la connaissance du gout… Connaissait-il le gout de tous les autres aliments pour en arriver à là ?

- C’est un peu flou en effet…

Et pas qu’un peu…

- Cependant… C’est assez fascinant.

Je lui souris avec douceur, caressant légèrement ses doigts avant de me souvenir que ce n’était pas une bonne idée et de retirer ma main. Il m’avait fait découvrir son don et je dois avouer que c’était une expérience vraiment intéressante. Il s’était ouvert à moi, malgré ses réticences…

- Je t’ai parlé de la place que la lumière occupe pour moi. Ce n’est pas anodin…

Je le regardais quelque instant, pas sûr que ce soit une bonne idée. Et puis finalement, je me lançais. Je tendis la main vers son assiette de mangue et, effectuant une série de gestes avec mes doigts elle disparut. Je pris la main de Dan et la posai sur le bord de l’assiette devenue invisible.

- Elle fait partie de moi, je peux exercer un certain contrôle sur elle. Je peux la détourner pour faire disparaitre des objets, ou moi-même. Mais, il existe toujours…

Je relâchais sa main et me concentrait quelque seconde. Je croisais avec fluidité mes mains dans un mouvement rapide. Les bouts de mes doigts se mirent à luirent faiblement. J’avais délibérément choisit de ne pas tout lui montrer. Déjà parce-que c’était dangereux mais aussi parce-qu’il pourrait se retrouver aveugler.

- Vulgairement, je suis un être de lumière…

Je posais mes doigts sur ses lèvres. Il sentirait la douce chaleur qui se dégageait d’elle. A moins que ce ne soit celle qui montait en moi… Ça aussi c’était assez flou.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Mer 22 Mar - 17:24

Enfin !



Je n’ai pas de problème avec le fait qu’il me touche, j’aime bien au contraire, c’est assez plaisant d’être près de quelqu’un après… et pas en route pour le QG ou la maison, mais pas là. Je peux encaisser pas mal de choses, mais ça, je ne pourrais jamais l’accepter, quelques soient mes efforts pour que ça finisse par passer.

-Tout le monde n’est pas si … particulier.


Mais a priori, les gens du coin avaient une case en moins, et encore, je dis une pour ne pas dire que le puzzle dans leur tête est bon à jeter, vu la quantité de trou qui le composent.

-Ouai… je sais…


Je le sais même trop, mais la fascination n’est passionnante, que lorsqu’elle n’envahis pas la vie pour la détruire a petit feu. Ses caresses sur ma main me firent doucement sourire, avant qu’il ne se retire pour une raison, plus ou moins obscure, s’il avait tenu à me repousser, je doute qu’il aurait pris le risque d’un baiser, et encore moins m’aurait laissé faire la démonstration. Je ne comptais pas lui poser la question, nous avions déjà passé le stade de simple petit coup d’un soir tout les deux, je préférais donc maintenir le mur « amant occasionnel qui ne se connaissent que sur le strict minimum ». Mes murs ont des noms a rallonges, mais moi ça me conviens.

Je ne m’étais pas réellement attendu a une démonstration de ses dons et franchement… il aurait pas de quoi rougir, face a ma seule empathie et télépathie, il est tout aussi impressionnant, voir même plus encore… mais c’est aussi inquiétant, une créature intéressante est une créature qu’ils suivent.

-Fascinant, s’était le bon mot.


Je n’avais pas encore vu ce genre d’utilisation, en réalité, je n’ai pas encore croisé de personnes qui ai un réel contrôle sur la lumière, les ténèbres sont plus ou moins représentés, le feu… ou je connaissais, mais la lumière directement… jamais.

-Tu détourne la lumière et fais donc en sorte que nos yeux soient incapables de percevoir ce que tu caches c’est, fascinant.


Vulgairement, je trouve l’expression amusante. Et puis la suite, elle ne l’est pas moins.

-Tu me m’apparais de plus en plus intéressant.


Et de moins en moins fréquentable, j’ai bien peur qu’il soit bien trop lumineux pour moi, je suis bien plus habituer aux ténèbres qui entourent les rebelles, de par leur nature pour certain, de par l’expérience qui as fait d’eux des rebelles, pour d’autres. En plus, une créature exceptionnel les attirera forcement, mais ça, ça me pousserais d’avantage à rester pour le protéger qu’à fuir.

-Tu es sur cette planète depuis longtemps ?


Si oui, il les as sans aucun doute déjà croisé, au moins ça… si non, il va sans doute vite les croisés et je vais devoir faire en sorte qu’on veille sur lui.

-Tu as visité d’autres mondes, ils ressemblent à quoi ?



ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar Invité
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Jeu 13 Avr - 20:29

Prendre
Son
Pied
Inviter le diable sous son toit...

Je lui souriais alors qu’après lui avoir dévoilé une infime partie de mes capacités, il approuvait l’utilisation du mot fascinant. Il avait rapidement saisit ce que je pouvais faire.

- C’est ça… Notre vu ne distingue qu’une partie du spectre lumineux… Je fais simplement en sorte que cette partie ne se « dépose » plus sur l’objet que je souhaite faire disparaitre…

Sommairement… j’espérais ne pas l’avoir trop perdu avec mes explications. J’avais essayé de faire attention à ne pas le noyer dans un vocabulaire trop précis. Je lui souriais un peu gêner mais tout aussi content d’être intéressant à ses yeux. Et d’autant plus qu’il m’affirma que je l’étais de plus en plus. Je lâchais un léger rire et à rougir un peu.

Il m’interrogea sur la durée de mon séjour ici et mes yeux semblèrent se voiler. Je perdis mon sourire et mon regard s’égara sur le dehors.

- Beaucoup trop longtemps à mon gout…

Je m’étais adapté… Plutôt bien même. Mais ce n’était pas chez moi. Et je gardais espoir de rentrer rapidement. Même si à présent je découvrais que certaine choses d’ici pouvait également être plaisante. Ce qui était encore un peu déconcertant d’ailleurs. Je regardais le vert de ses yeux, la forme de ses lèvres, les mèches blondes qui venaient en travers de son regard… Je me surpris à avoir de nouveau envie de lui. Je me levais sous cette réflexion et débarrassais mon assiette pour la mettre dans le lave-vaisselle. Je revins m’assoir et piochait un morceau de mangue dans la petite assiette qu’il avait préparé à mon intention.
Sa question fut bienvenue et elle me détourna un peu de ce qui troublait mes pensées.

- Ils se ressemblent un peu tous…

Visiblement, ce n’était pas vraiment d’autres mondes que cette eau nous permettait de visiter mais plutôt des mondes parallèles. Ce que je lui expliquais. Résultat, les habitants avaient relativement tous la même apparence physique que la nôtre, il n’y avait que l’évolution de ces peuples et ce qu’ils avaient fait de leur monde qui différait vraiment beaucoup.

- Autant dire que votre monde n’est pas en première position sur la protection de l’environnement.

Ce que je ne comprenais tout simplement pas d’ailleurs. Ne voyaient-ils pas combien il avait BESOIN de cette terre qui leur fournissait tout ce qui était nécessaire à leur survie ? Ne comprenaient-ils pas que ce qu’elle avait à offrir était limité… Même nous qui avions la possibilité à présent d’aller ailleurs pour nous sustenté, n’avions pas pour autant meurtris notre monde à ce point.

- Certains de ceux que j’ai vus te plairaient… La nature n’a pas été saccagée et elle est presque comme aux premiers jours…

Je lui adressais un sourire alors que je l’imaginais très bien évoluer au milieu de la jungle sauvage dans laquelle j’avais alors atterrit. Il se sentirait certainement bien. Il était proche de la nature, de la végétation. J’avais déjà remarqué cela au magasin. Il semblait dans son élément…
J’entrepris de lui décrire cette beauté luxuriante que j’avais foulée. Ces voyages me manquaient… Finalement, je n’étais peut-être pas fait pour m’établir dans un seul monde… Je m’aperçus que durant mon récit, mes doigts étaient revenus trouver les siens et quand j’en pris conscience, je rougissais un peu, sans pour autant les retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel welsonMessages : 137
Date d'inscription : 03/01/2017
avatar

MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   Jeu 20 Avr - 22:12

Enfin !


C’est malin, terriblement dangereux pour les éventuels ennemis mais malin quand même. Je pourrais lui demander pourquoi il a besoin de ce genre de choses, mais j’ai la réponse, il a besoin de se protéger du reste du monde, précisément comme moi, donc, qui suis-je pour le juger. Je suis quand même très impressionner alors que j’observe encore son œuvre et fini par écouté son impression sur son « séjour ».

-Pourquoi ne pas rentré ?


Quitte a être là depuis trop longtemps, et donc subir quelque chose qui lui déplait, autant retourner là ou il se sent  bien. La mangue avait été bonne, j’avais fini tranquillement ma part avant de me lever, imitant mon hôte pour aller déposer mon assiette dans le lave vaisselle et revenir m’assoir face à lui pour l’écouter de nouveau alors qu’il me parlais des différents « mondes » qu’il avait visité.

-Crois moi, j’en ai plus conscience que quiconque.


Je suis un enfant de la nature, j’ai donc tout loisir de ressentir les effets néfastes de l’Homme sur la terre et si je n’avais pas l’Aleph en cible, je m’amuserais sans doute à faire retrouver sa place légitime à notre très chère mère nature.

-Ça donne envie…


J’aimerais que ça soit comme ça, qu’il y ait moins d’Homme, plus ‘animaux, plus de plantes. JE suis écolo dans l’âme… enfin, sur certains points au moins.

J’avais eut peur que ma révélation sur mes capacités ait put lui faire peur, et l’éloigner, mais non, il revenait a moi et sa main se faisait toute douce, une véritable caresse, un peu comme ses mots, un plaisir.

-J’adorerais vivre là bas, à croire que je ne suis pas né au bon endroit.


Enfin, je note quand même l’idée, ça pourrait être bon, juste pour le plaisir de donner des vrais raisons aux autres connards de m’en vouloir, peut être aussi que les copains vont bouder mais quand même.

-Je suis de ce monde, je n’en ai jamais vu d’autres mais j’ai rencontré des tas de créatures.


J’ai caressé doucement sa main de mon pouce, l’observant toujours en souriant.

-Chacune est exceptionnel, c’est toujours passionnant de découvrir de nouvelles races.


Même si j’ai une préférence pour les découvertes très intimes, c’est encore ce qui est le plus marrant.

-Maintenant que le repas c’est fait, que dirais tu … d’un long film, de ceux qu’on ne regarde pas… qu’on puisse, s’occuper.


On baptisera la seconde chambre plus tard, pour le moment, j’ai envie de lui laisser de merveilleux souvenirs sur son canapé.

###

Je suis reparti travailler depuis un moment, et parfois, je revoie Dorian, juste pour « discuter » physiquement au moins. Et nous finissons par nous séparés.

En général, je le préviens quand je vais lui rendre visite, un message ou je le vois a la boutique, je ne l’ai pas encore invité chez moi, je préfère le voir a son appart, qu’on évite d’entré trop dans l’intime, su sexe, du fun, et pas trop de proximité pour le reste.

Donc, aujourd’hui, j’ai signé un contrat, c’est super cool … et même si le mec avait l’air sympas, j’ai besoin de voir Dorian, un besoin très pressent, du coup, je n’ai pas prévenu, je me suis pointé sans rien lui dire, je suis monté directement et ai attendu qu’il vienne me trouver pour passer les bras autour de son cou et l’embrasser.

L’autre à réveiller mon bassin et j’ai très très envie de glisser vers le coté obscure de notre liaison, très vite…


ft. Dorian


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inviter le diable sous son toit [+18] (PV Dan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» BALOU CROISE GRIFFON/CANICHE 13 ANS 4 PATTES SOUS UN TOIT
» SOS ASSO 4 PATTES SOUS UN TOIT
» SNOOPY 2 ANS 1/2 BICHON asso 4 PATTES SOUS UN TOIT
» MOLLY X BICHON/YORK 2 ANS 4 MOIS 4 pattes sous un toit
» HELP PAPY X BICHON/CAIRN 13 ANS 4 PATTES SOUS UN TOIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleph-D :: Néos :: Banlieue :: Habitations :: Désirée-